A la lumière du Coran
 
Accueilbienvenue*CalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les attributs d'Allah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Les attributs d'Allah   9/13/2008, 13:45




Mes chers frères et soeurs ,que Dieu vous bénisse !

En ce mois de Ramadan,mois d'abstinence et d'adoration ,j'aimerais vous soumettre l'explication d'un des nom d'Allah swt qui est celui d'Al Moujib

Ce texte n'est pas de moi mais Amr Al Khalid qui est un grand orateur et qui mérite d 'etre lu et méditer

Je vous laisse avec l'explication d'Al moujib qui vous redonnera l'espoir d'etre éxaucée et l'envie de lui adresser vos demandes :

Al Moujib
Si la langue prononce l’invocation, sachez que Al-Moujîb veut l’exaucer. C’est aussi simple que cela. Donc Al-Moujîb c’est Celui qui inspire l’invocation pour l’exaucer.

‘Omar ibn Al-Khattâb qui comprenait ce sens disait :

Je me préoccupe de l’invocation et non de son exaucement. Dès que l’invocation m’est inspirée, je sais qu’elle sera exaucée.”

Il faut remarquer que les Compagnons du Prophète avaient une profonde connaissance des attributs d’Allah (SWT). Ainsi, ‘Omar montre qu’il connaît celui de Al-Moujîb tandis que Ali montrait sa connaissance de Ar-Rahîm (Le Tout Miséricordieux) lorsqu’il disait :

“Si je devais choisir à qui rendre des comptes le Jour de la Résurrection, mes parents ou Allah , je choisirai Allah parce qu’Il est plus miséricordieux.”

Al-Moujîb et l’exaucement des invocations :


Allah (SWT) a promis d’exaucer les invocations et Il ne manque jamais à Ses promesses. C’est Lui (SWT) qui dit – ce qui peut être traduit par - : "

Ô les croyants! Remplissez fidèlement vos engagements. " (TSC, Al-Mâ'ida (LA TABLE SERVIE) : 1).

Et de Sa promesse à exaucer l’invocation, Il dit – ce qui peut être traduit par - :
“… … C'est une affaire déjà décidée. " (TSC, Maryam (MARIE) : 21).

C’est un des éléments de base de notre doctrine musulmane, la foi en la promesse d’Allah.

Le Prophète (BP sur lui) dit : “La porte de la miséricorde est déjà ouverte pour celui qui a été guidé vers l’invocation.”

Aussi, Allah (SWT) n’a pas fixé de moment pour l’exaucement de l’invocation. Il a dit qu’Il est là pour celui qui vient à Lui. Dès que la main est tendue vers le ciel, que la langue murmure ou simplement que le cœur se dirige vers Allah, l’invocation est exaucée.

Un hadith dit : “L’invocation est la quintessence de l’adoration”, parce qu’on n’éprouve ce sentiment de servitude devant Allah (SWT) qu’au moment où on L’invoque.

Dans cette attitude, le serviteur reconnaît Allah comme étant, Al-Malik (Le Roi), Al-Qawy (Le Tout Puissant), As-Samî ‘ (L’Audient), Al-Baçîr (L’Omnivoyant) et c’est comme s’il invoquait tous Ses attributs en même temps. Allah (SWT) entend toutes les différentes invocations de nous tous à travers le monde sans en manquer une ou les mélanger.

Il nous dit dans le hadith qodssi :

“ … … …O Mes serviteurs, même si le premier et le dernier d'entre vous, hommes et djinns, se rassemblaient en un endroit et Me demandaient, et que Je satisfasse la demande de chacun, cela ne diminuerait pas ce que Je possède, pas plus que ne diminue la mer quand on y trempe une aiguille… … …”

Al-Moujîb prodigue généreusement à Ses serviteurs parce que Ses réserves ne désemplissent pas.


Al-Moujîb aime ceux qui insistent dans l’invocation. Non, seulement cela, mais si nous cessons de L’invoquer, Il nous met dans une situation où nous nous trouvons obligés de le faire. Il invite les gens à aller vers Lui.


L’attribut ‘Al-Moujîb’ vient toujours dans le Coran accompagné de l’attribut Al-Qarîb (Le Proche) comme dans ce verset – qui peut être traduit par - :

" Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi. alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. " (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 186).

Il est (SWT) ce qu’il y a de plus proche de toi. Il est toujours là et nous n’avons pas besoin de Lui expliquer notre cas ni d’élever notre voix. Notre problème est connu avant même que nous le formulions. Un verset nous dit – ce qui peut être traduit par - :

" Nous avons effectivement créé l'homme et Nous savons ce que son âme lui suggère et Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire " (TSC, Qâf : 16).

Nous ne sommes pas les seuls à invoquer Allah, le verset dit – ce qui peut être traduit par - :

" Ceux qui sont dans les cieux et la terre L'implorent. Chaque jour, … " (TSC, Ar-Rahmân (LE TOUT MISERICORDIEUX) : 29).

Les animaux, les poissons, les anges dans les cieux, l’univers entier s’adresse à Lui.



Nous ne devons pas nous sentir gênés de lui demander la chose la plus infime comme retrouver des clés perdues ou une adresse que nous ne retrouvons pas…



Nous avons ce hadith du Prophète qui nous fait connaître la proximité d’Allah (SWT):

“Un bédouin avait été voir le Prophète et lui avait demandé: “Ô Messager d’Allah, est-ce qu’Allah est loin et nous devons crier ou proche et nous devons Lui murmurer?” Le Prophète (BP sur lui) ne répondit pas et ce verset fut révélé :

" Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi. alors Je suis tout proche: Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. " (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 186).

Ressentez-vous la tendresse de ce verset?

Le Messager n’avait pas répondu pour nous faire comprendre combien nous sommes en rapport direct avec Allah (SWT). Il faut remarquer que tout au long du Coran, les versets qui commencent par “" Ils t'interrogent” sont suivis par une réponse qui commence par “Dis” à part ce seul verset qui vient ainsi pour nous faire comprendre que nous n’avons pas besoin d’intermédiaire entre Allah (SWT) et nous. Remarquez également que le verset dit “Mes serviteurs” et ne dit pas le soumis ou celui qui a la foi mais “de celui qui Me prie quand il Me prie” ce qui signifie que cela dépend de la volonté de celui qui veut invoquer.



Allah (SWT) dit encore – ce qui peut être traduit par - :

"Appelez-Moi, Je vous répondrai. Ceux qui, par orgueil, se refusent à M'adorer entreront bientôt dans l'Enfer, humiliés. " (TSC, Ghâfir (LE PARDONNEUR) : 60)

Pourquoi ceux qui ne l’invoquent pas seront-ils punis? Parce qu’ils montrent qu’ils n’ont pas besoin d’Allah qui nous dit – ce qui peut être traduit par - :

« Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n'aime pas les transgresseurs. 56. Et ne semez pas la corruption sur la terre après qu'elle ait été réformée. Et invoquez-Le avec crainte et espoir, car la miséricorde d'Allah est proche des bienfaisants. » (TSC, Al-'A`râf : 55-56).

Le Prophète (BP sur lui) dit : Pour Allah rien n’est plus valable que l’invocation.”

Il a dit également : “Allah se met en colère contre celui qui ne L’invoque pas.” Et encore : “La personne qui persévère dans l’invocation n’est jamais perdue.”


L’invocation est une arme formidable parce qu’Allah est Al-Moujîb.

Le hadith nous dit : “Allah a de la pudeur et Il est généreux, il ne renvoie jamais celui qui L’invoque avec les mains vides.” Le généreux est celui qui donne sans qu’on ait besoin de lui demander. Qu’en sera-t-il alors si on lui demande avec insistance ?

Le hadith qodssi dit : “Notre Seigneur (SWT) descend chaque nuit au ciel de la terre au dernier tiers de la nuit, et Il dit: Qui est en train de prier que Je lui réponde ? Qui demande quelque chose que Je la lui accorde ? Qui demande miséricorde que Je lui pardonne ?” (Rapporte par Al-Boukhâri (et aussi par Moslim, Malik, At-Termidhi et Abou Dawoud).

Qu’attendez-vous pour invoquer Allah ? Vous devez savoir que plus vous avez confiance dans Son attribut Al-Moujîb plus vous serez exaucé.



Exemples d’invocations exaucées par Al-Moujîb :

Prions Allah mes frères, puisse cette heure être une heure de réponse favorable, et qu’Allah regarde nos cœurs en cet instant, Lui qui connaît nos désirs et notre gêne, notre incessant besoin au nom d’Allah Al-Moujîb. Faisons-le avec foi, sans l’ombre d’un doute qu’Allah exauce les prières, même les plus irréalisables. Car dans le coran, tous les versets relatant la réalisation des vœux des prophètes, sont tous des exaucements miraculeux. Ceci est en soi une preuve supplémentaire pour affermir notre foi en Al-Moujîb. Je vous citerai quelques exemples pour rappeler cette vérité qui nous échappe mais combien pourtant elle est évidente.



Le prophète Ibrahim , se trouvant dans ce lieu où nous nous trouvons aujourd’hui, en plein désert fit cette invocation : Allah (SWT) dit -ce qui peut être traduit comme :

" Et quand Abraham supplia: «ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier», le Seigneur dit: «Et quiconque n'y aura pas cru, alors Je lui concèderai une courte jouissance [ici-bas], puis Je le contraindrai au châtiment du Feu [dans l'au-delà]. Et quelle mauvaise destination!» " (TSC, Al-Baqara (LA VACHE) : 126).

Et dans un autre verset :

" ô notre Seigneur, j'ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Ka`ba], - ô notre Seigneur - afin qu'ils accomplissent la Salât. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d'une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants?" (TSC, 'Ibrâhîm [ABRAHAM] : 37).

Et nous pouvons admirer jusqu’à aujourd’hui en quelle manière Allah a exhaussé le prophète Ibrahim .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les attributs d'Allah   12/29/2009, 01:42



Mes chers frères et soeurs que Dieu vous benisse


Abordons un autre attribut d'Allah swt presenter par notre frère Amr al Khaled que Dieu le bénisse

La miséricorde

Au Nom d'Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux, et que le salut et la paix d'Allah soient sur le plus noble des messagers, notre prophète Mohamed. Louange à Allah, nous recourons à Lui et nous Lui demandons de nous guider, nous pardonner, et nous préserver de nos mauvaises actions. Celui à qui Allah montre le bon chemin, il est guidé et celui qui s'égare n'a ni maître ni conseiller.

Nous continuons notre série de moralités, mais rappelez-vous que nous sommes ici pour apprendre et pratiquer les vertus et non pas pour écouter.

Ibn Al Jaouzi avait l’habitude de donner des conférences auxquelles assistaient des centaines de personnes, l’un d’eux vint le trouver une fois et lui confia :’Je n’ai pas pu m’endormir la nuit dernière tellement j’étais impatient d’assister à cette conférence.’ L’imam lui répondit :’Si tu profites bien de la leçon d’aujourd’hui, c’est cette nuit qu’il serait normal que tu restes éveillé !’

La vertu d’aujourd’hui est sans doute la vertu la plus appréciée par les gens. Malheureusement, elle est devenue très rare et peu appliquée. A cause de sa disparition, il y a tout le temps des guerres cinglantes et des crimes abominables. Il s’agit de la miséricorde.

Il nous faut cependant faire revivre cette vertu car nous en aurons terriblement besoin le Jour de la résurrection.

Si nous traitons les autres avec miséricorde nous garantirons d’être traités de la même façon après notre mort. Le Prophète (BP sur lui) dit : « Dieu fait miséricorde à ceux qui sont eux-mêmes miséricordieux.»

Il dit aussi : « Traitez ceux qui sont sur terre avec miséricorde, vous serez traités de même par Celui qui est dans le ciel. »

Chacun de nous peut savoir s’il va être traité avec miséricorde le jour de la résurrection, pour cela il suffit de nous poser la question : « Suis-je miséricordieux ? ». Il nous appartient de garantir le salut le jour où nous en aurons le plus besoin, nous devons simplement appliquer cette vertu du mieux que nous pouvons, maintenant que nous en avons encore l’occasion.

Vous avez remarqué cette étroite relation entre la façon dont nous traitons les autres et la manière dont nous serons récompensés le Jour de la résurrection ? Entre la morale et la religion ?

En effet, Allah nous rétribuera selon notre conduite envers autrui.

Commençons par la miséricorde de Dieu, c’est la meilleure façon de nous rapprocher de cette vertu et nous donner envie de l’appliquer.

Allah que Son nom soit exalté dit –ce qui peut être traduit comme : « …Il S'est à Lui-même prescrit la miséricorde. » , Al-‘An’âm ‘Les Bestiaux’ : 12

Que ressentez vous en écoutant ce verset ? Vous vous sentez rassurés et tranquilles, n’est-ce pas ? Vous avez raison, car Allah est miséricordieux, Ce n’est que nos actes qui Le mettent en colère !

En s’adressant au prophète, Allah dit –ce qui peut être traduit comme : «Puis, s'ils te traitent de menteur, alors dis : “Votre Seigneur est Détenteur d'une immense miséricorde... » Al-‘An’âm ‘Les Bestiaux’ : 147

On pourrait se poser des questions sur l’immensité de cette miséricorde, Allah nous répond –ce qui peut être traduit comme : « ….Et Ma miséricorde embrasse toute chose... ». Al-‘A’râf : 156

Considérons quelques situations où la miséricorde d’Allah est parfaitement évidente.

Le jour et la nuit n’arrivent pas brusquement, mais s’installent par étapes. Si le jour venait à disparaître de manière soudaine et surprenante et que l’obscurité tombait tout à coup, ou bien si le jour arrivait sans prévenir et que l’obscurité est remplacée subitement par une lumière aveuglante, notre organisme ne pourra pas supporter les troubles qui résulteraient d’une pareille transition.

Mais la miséricorde d’Allah veut que la nuit s’installe petit à petit, Allah que Son nom soit exalté dit –ce qui peut être traduit comme : «Par la nuit quand elle survient ! et par l’aube quand elle exhale son souffle ! » At-Takwîr ‘L’obscurcissement’ : 17-18

La nuit, comme le jour, arrive tout doucement pour nous permettre de nous accommoder progressivement à ce changement. Malgré que ce phénomène se répète chaque jour, nous n’y faisons jamais attention.

Un autre exemple des effets de la miséricorde d’Allah dans cet univers : La pluie.

Allah dit –ce qui peut être traduit comme : « Et c’est Lui qui fait descendre la pluie après qu’on en a désespéré et répand Sa miséricorde…» Ach-Chroûrâ ‘La Consultation’ : 28.

Entendez vous ? ‘Et répand Sa miséricorde.’ On sent que cette miséricorde est comme transportée par le vent de façon à atteindre toutes les créatures.

Allah dit –ce qui peut être traduit comme : «Regarde donc les effets de la miséricorde d'Allah comment Il redonne la vie à la terre après sa mort. C'est Lui qui fait revivre les morts et Il est Omnipotent. » Ar-Roûm ‘Les Romains’ : 50

La pluie redonne la vie à la terre. Et si jamais nous perdions cette miséricorde :’que la pluie tombe du ciel ?!’.

En effet, quel droit avons-nous sur la pluie ? Allah ne dit-Il pas –ce qui peut être traduit comme : «Voyez-vous donc l'eau que vous buvez ? Est-ce vous qui l'avez fait descendre du nuage ? ou [en] sommes Nous le descendeur ? » Al-WâQi’a ‘L’Evènement’ : 68-69. C’est sans aucun doute un don dont Allah nous fait par miséricorde.

Allah (que Son nom soit exalté) a aussi descendu sur terre une autre forme de miséricorde, le Prophète (BP sur lui) dit : «Allah a fait que la miséricorde soit formée de cent parties dont Il garda quatre-vingt-dix-neuf par-devers Lui, et envoya une seule partie sur la terre. C'est grâce à cette partie que tous les êtres sont animés d'un sentiment de bonté les uns envers les autres si bien que la bête de somme écarte son sabot de son petit de peur de le blesser".

Ce sentiment est ancré dans les cœurs des hommes, pensons-nous jamais à en percer le secret ? C’est pourtant l’un des miracles les plus surprenants mentionnés dans le Coran. Allah (que Son nom soit exalté) dit –ce qui peut être traduit comme : « Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. » Ar-Roûm ‘Les Romains’ : 21

Il faut en déduire que le foyer est essentiellement fondé sur l’affection et la miséricorde, mais cette vertu est ôtée progressivement dès que les époux commencent à se détourner de Dieu et à commettre les péchés.

L’un des effets de la miséricorde d’Allah, est qu’Il ne nous châtie pas tout de suite à cause de nos péchés. Nous pouvons commettre une faute pendant plus de dix ans, et par Son immense miséricorde, Allah nous accorde généreusement un temps pour nous repentir.

Méditez ce verset et songez aux péchés que vous commettez depuis vingt ans. Allah que Son nom soit exalté dit –ce qui peut être traduit comme : « Et ton Seigneur est le Pardonneur, le Détenteur de la miséricorde. S'il s'en prenait à eux pour ce qu'ils ont acquis. Il leur hâterait certes le châtiment... » Al-Kahf ‘La Caverne’ : 58

Peut être avez-vous commis un péché hier ou avant et malgré cela, Dieu vous accorde l’opportunité de venir assister à cette conférence. Il vous laisse venir à un endroit entouré par les Anges et en plus de cela, Il décide que vous ne partirez pas d’ici sans qu’Il vous ait pardonné et dit aux Anges : « Je vous fais témoins que j’ai pardonné à un tel.. »

Dieu que Son nom soit exalté dit –ce qui peut être traduit comme : « N'eussent été la grâce d'Allah sur vous et Sa miséricorde ici-bas comme dans l'au-delà, un énorme châtiment vous aurait touchés… » An-Noùr ‘La Lumière’ 14

«Et si Nous le voulons, Nous les noyons; pour eux alors, pas de secoureur et ils ne seront pas sauvés, sauf par une miséricorde de Notre part, et à titre de jouissance pour un temps ». , Yâ-Sîn : 43-44.

« Et n'eussent été la grâce d'Allah envers vous et Sa miséricorde, nul d’entre vous n’aurait jamais été pur… » , An-Noùr ‘La Lumière’ : 21


Cela veut dire que le fait d’obéir à Dieu est une grâce offerte par Allah à Ses serviteurs.

Autre que le répit qu’Il nous accorde, Allah nous couvre pendant que nous commettons les péchés.

Quelle serait notre honte si après avoir commis un péché, nous le trouvions écrit sur la porte de notre domicile ?!

Un homme fut arrêté alors qu’il était entrain de voler. On l’emmena devant Omar et il s’écria pour se défendre : ‘Je jure que c’est la première fois.’ ‘Tu mens, répliqua Omar, Dieu ne trahit jamais quelqu’un la première fois !’

La miséricorde d’Allah est aussi évidente dans la facilité du repentir.

Dieu que Son nom soit exalté dit –ce qui peut être traduit comme : « Puis Adam reçut de son Seigneur des paroles, et Allah agréa son repentir car c’est Lui certes, le Repentant, le Miséricordieux. » Al-Baqara ‘La Vache’ : 37

Adam regrettait profondément sa désobéissance, mais il ignorait complètement comment exprimer ce regret. Dieu, en toute clémence lui apprit comment faire. Nous retrouvons les paroles prononcées par Adam dans ce verset –ce qui peut être traduit comme : «Tous deux dirent : ‘Ô notre Seigneur, nous avons fait du tort à nous-mêmes... » Al-‘A’râf : 23

Par Sa miséricorde, Allah nous a envoyé des émissaires, les livres et a décrété les lois :

Dieu (que Son nom soit exalté) dit –ce qui peut être traduit comme : «Et voici un Livre (Le Coran) béni que Nous avons fait descendre, suivez-le donc et soyez pieux, afin de recevoir la miséricorde. » Al-‘An’âm ‘Les Bestiaux’ : 155

En effet, la loi islamique, est toute basée sur la miséricorde. Ne pensez pas qu’elle contient une seule injustice. Mais dira-t-on :’N’est-ce pas une injustice que de couper la main du voleur ?’

Pas du tout, c’est au contraire une façon de préserver la société, la preuve est que de nos jours, la criminalité a atteint un degré effrayant ! La loi islamique est par conséquent la seule loi qui permette aux sociétés de vivre en paix.

Le jour de résurrection est aussi une miséricorde :

Allah que Son nom soit exalté dit –ce qui peut être traduit comme : «…Il S'est à Lui-même prescrit la miséricorde. Il vous rassemblera, certainement, au Jour de la Résurrection…. » Al-‘An’âm ‘Les Bestiaux’ : 12

C’est le jour où chacun obtiendra sa récompense ; celui qui a sacrifié son plaisir et a obéi à Allah, sera rétribué par le paradis ; celui qui a commis des péchés et des injustices aura ce qu’il mérite.

Louange à Dieu pour cette grâce. Figurez-vous que le jour de la résurrection sera pour les fidèles un jour d’immense bonheur; ceux qui ont subi avec patience des injustices ici-bas ; ceux qui ont effectué leurs prières, leur jeûne et tous leurs devoirs religieux. Tandis que pour les autres, ceux qui ont désobéi à Dieu, oppressé les gens et commis des injustices, le jour de la résurrection sera un jour long et terrifiant.

Par Sa miséricorde, Dieu a crée la femme :

Adam vivat seul au paradis, mais il se sentit très vite solitaire, alors Eve fut créée .Il lui demanda en la voyant : « Qu’es-tu ? Et pourquoi as-tu été créée ? Elle lui dit : « Je suis une femme et j’ai été créée pour te procurer l’affection et la tranquillité. »

La femme est donc une source de paix et assure l’équilibre sentimental de l’homme.

Par Sa miséricorde Allah a décidé de nous descendre sur terre :

On dira : « Est-ce là une miséricorde ? N’aurait-il pas mieux valu pour nous de rester au paradis ?! »

Je vous le répète, le fait d’être descendu sur terre est une grande miséricorde pour nous. Ceci pour une raison toute simple; avant d’entrer au paradis, l’homme doit d’abord en rêver, le désirer très fort.

Pour vous convaincre, prenez l’exemple d’un père qui achète une voiture après une longue période d’épargne et de dur labeur, il prête sa voiture à son fils pendant quelques heures, ce dernier la lui rend toute abîmée. Pourquoi ? Juste parce que ce fils, l’a eue facilement et sans se fatiguer !

Par conséquent, si l’homme avait obtenu le paradis tout de suite, il n’aurait pas connu toutes ces privations qui rendent la chose gagnée douce et précieuse.

Descendez donc tous sur terre, travaillez dur, obéissez à Dieu, privez-vous pour ne pas le mettre en colère, songez tout le temps au paradis, pensez-y chaque fois que vous rencontrez une difficulté, patientez soixante ans pour obtenir le bonheur éternel !

Oui, c’est une miséricorde que d’être premièrement descendu sur terre, c’est que l’homme est ainsi fait, il apprécie mieux ce qu’il obtient après une longue et patiente attente.

Cependant, afin de pouvoir œuvrer pour le paradis pendant toute sa vie, sans se laisser emporter par les tentations d’ici-bas, Allah nous a fait grâce d’une autre miséricorde, celle de rendre la vie sur terre dure et remplie de désagréments.

Songez que malgré tous les obstacles, difficultés, ennuis et malheurs que nous rencontrons dans cette vie, nous la quittons en pleurs.

Nous savons qu’après notre mort, nous irons au paradis, un endroit où nous vivrons éternellement heureux, et malgré cela, nous restons attachés à la vie sur terre, et la quittons avec regret et souffrance.

Quel serait donc le cas, si la vie sur terre était paisible et heureuse ?!

Et enfin, la miséricorde de Dieu n’est pas réservée uniquement aux croyants, elle touche tous les êtres, même les mécréants.

Allah accorde Ses bienfaits à tous les êtres, Il nourrit les mécréants comme Il nourrit les fidèles. Cette miséricorde est parfaitement illustrée dans cette histoire.

Ibrahim (que le salut soit sur lui) avait invité un vieil homme à manger. Lorsque le prophète Ibrahim alluma le feu pour préparer le repas, cet homme se leva et alla se prosterner devant le feu. Ibrahim, indigné lui ordonna de s’en aller. Cependant, Gabriel (que le salut soit sur lui) vint voir Ibrahim et lui dit : ‘Allah te dit :’Tu n’as pas pu le supporter pendant une heure, alors que je le supporte et je le nourris depuis soixante ans ?!’

Ibrahim reconnut son erreur et courut pour rattraper le vieil homme. Il lui demanda gentiment de retourner pour manger.

-Pourquoi as-tu changé d’avis ? S’enquit l’homme

-Allah m’a reproché mon attitude envers toi, répondit Ibrahim que le salut soir sur lui.

-Ton Seigneur est très miséricordieux et mérite d’être adoré, dit-il et il embrassa l’Islam.

Vous savez tous que le prophète Ibrahim en priant Allah pour sa descendance, avait ajouté une condition. Allah (que Son nom soit exalté) dit –ce qui peut être traduit comme : « Et quand Abraham supplia : «Ô mon Seigneur, fais de cette cité un lieu de sécurité, et fais attribution des fruits à ceux qui parmi ses habitants auront cru en Allah et au Jour dernier…. » Al-Baqara ‘La Vache’ : 126

Mais le Tout Miséricordieux annula cette condition et accorda sécurité et bienfaits à tous, Allah dit –ce qui peut être traduit comme : « Et quiconque n’y aura pas cru, alors Je lui concèderai une courte jouissance [ici-bas]. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les attributs d'Allah   12/29/2009, 11:01



Un autre attribut presenter par notre frère Amr al Khaled que Dieu le benisse

Ar-Raqîb : L'Observateur Suprême


(Celui qui me voit, Celui qui m'observe, Celui qui est témoin de mes actes et faits)



Au nom d'Allah le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux. Louanges à Allah SWT), Seigneur de l’Univers. Que la Bénédiction et la Prière d’Allah (SWT) soient accordées à Son Messager

Nous voilà à nouveau avec un autre des Plus Beaux Noms d'Allah (SWT), nous allons aborder l'Observateur Suprême, et ce dans l'objectif de Lui obéir, de nous soumettre à Ses ordres afin qu'Il occupe nos âmes et nos esprits en nous disant:" A la Lumière de Ton Nom, nous vivons". Ce n'est qu'à ce moment-là que nous vivrons le bonheur réel.

La notion de L'observateur Suprême est évoquée presque à chaque page du Coran, tandis que le Nom de L'observateur Suprême est apparu clairement à deux ou trois reprises tout au long du Coran:

Nous Le trouvons au verset 01 de la Sourate An-Nisâa' (les Femmes ), ce qui peut être traduit comme suit: « Ô hommes! Craignez votre Seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui de ces deux là a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement. »

Il apparaît également au verset 117 de la Sourate Al-Mâ'ida (La Table Servie), lorsque le Messager d'Allah Issa (Paix sur Lui) s'excuse auprès de Son Créateur, en lui disant, ce qui peut être traduit comme suit : « Je ne leur ai dit que ce que Tu m’avais commandé, (à savoir): «Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur». Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m’as rappelé, c’est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose. »

Nous n'allons pas entreprendre d'expliquer la signification de cet Attribut d'Allah (SWT), mais nous commençons par décrire le dessein de cet épisode, à savoir le fait de vivre pleinement avec ce Nom d'Allah, Ar-Raqîb (SWT) en redressant nos faiblesses enfouies au fond de nos âmes; Verset 04 de la sourate Al-Hadîd (le Fer) incarne cette notion, ce qui peut être traduit comme suit : « et Il est avec vous où que vous soyez. Et Allah observe parfaitement ce que vous faites. »

Répétons-nous toujours "Allah me voit, Allah m'observe, Allah est témoin de mes actes et faits". Dans mes déplacements, dans mon travail, pendant mon sommeil, dans tout acte que j'entreprends, Allah (SWT), me voit et m'observe.

La plupart des gens sont soucieux de parer leur apparence, en accomplissant les différents cultes obligatoires tels la Salât, l'imploration, le Coran, le Hadj, alors que leur âme est corrompue; or, ce qui importe le plus, c'est d'essayer de corriger le fond, c'est-à-dire de travailler pour établir un équilibre entre leur apparence et leur âme, et être capable de répondre à la question:"Est-ce que je suis ce que je parais être??" je ne réussirai à le faire que si je me répète: "Allah me voit, Allah m'observe, Allah est témoin de mes actes et faits"

Comment vivre avec Ar-Raqîb?


‘Omar Ibn Al-Khattab (qu'Allah l’agrée) voulut éprouver l’honnêteté d’un berger et par ce fait même jauger celle de la société en entier. Il lui demanda de lui vendre une brebis du troupeau qui ne lui appartenait pas; à la grande satisfaction d'Omar, le berger s'est abstenu de le faire. ‘Omar est allé plus loin et lui a demandé de raconter au propriétaire que le loup a dévoré la brebis; ce que le berger a refusé catégoriquement en disant: "Allah est le Plus Grand, où est donc Allah, si le propriétaire de ce troupeau ne me voit pas?!" ce qui a fait pleurer Omar en répétant les paroles de ce simple berger qui est parvenu en quelques mots, à traduire la substance de la religion.

On raconte dans l'histoire Islamique qu’un jeune homme, cherchait à suivre le Droit Chemin mais sans grand succès. Il s'est enquis auprès d'un érudit qui lui a recommandé de répéter à tout instant: "Allah me voit, Allah m'observe, Allah est témoin de mes actes et faits" puis de revenir le voir au bout d'un an. Ce jeune homme n'est jamais revenu; il a mis en vigueur cette prescription à la lettre avant d'entreprendre n'importe quel acte; et il a eu un avenir brillant, en remportant la victoire contre les Tartares en Egypte, il s'agit de Mahmoud Kotos.

Nous pouvons facilement duper notre entourage: la jeune fille qui trompe ses parents en passant des appels téléphoniques coupables en plein milieu de la nuit; le jeune homme qui ne cesse de nouer des relations illicites; les couples qui se trahissent réciproquement; l'employé qui ment à son directeur; le médecin qui a pris soin de sa clinique mais qui ne traite pas consciencieusement ses malades; l'avocat qui possède un cabinet luxueux mais qui est corrompu...

A tous ces gens, sachez qu'Allah est perpétuellement avec vous, revenez à Lui même si vous avez commis des fautes graves, repentissez-vous à Lui: "Allah me voit, Allah m'observe, Allah est témoin de mes actes et faits". J'appelle les pères, les mères à oeuvrer à éduquer leurs enfants, aussi bien aux écoles qu'aux foyers, à assimiler le sens de Ar-Raqîb et d’agir en fonction de son contenu.

J'appelle nos gouverneurs, les responsables dans nos pays, les enseignants à nous joindre pour qu'on se plie tous aux exigences du sens de l'attribut d'Allah Ar-Raqîb.

J'appelle les médecins, les architectes, les étudiants et les artisans; j'appelle les responsables des médias; j'appelle tous les jeunes à manifester l'intention de vivre en évoquant incessamment Ar-Raqîb… ce mobile qui incite à s'abstenir de tricher, de duper.

L'Observateur Suprême doit être présent au fond de nos âmes, c'est par Lui que nous devons agir avec autrui, quelques soient notre position et notre niveau social. Bref nous sommes dans l'obligation d'établir un équilibre entre notre for intérieur et notre apparence.

Si notre éducation consistait à évoquer ce sens, notre situation et nos sociétés auraient certes évolué, et l'impact du sens de l'attribut d'Allah Ar-Raqîb vaudrait mieux que mille gendarmes chargés de guetter les peuples, que mille caméras destinées à surveiller les gens dans les usines, les rues etc.



Les moyens de surveillance :


1. Le premier moyen de surveillance : c'est Allah (SWT), et ce en vertu de Son dire: "Certes Allah vous observe parfaitement" (TSC – An-Nisa':1)

2. Il y a un autre moyen de surveillance, à savoir : Les Anges. Allah (SWT) dit : "Il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l’inscrire." (TSC – Qâf : 18)

Il s'agit en fait de deux anges recueillants, l'un par la droite, et l'autre par la gauche. Ils te surveillent pas à pas.



Un jour, un jeune homme s'est rendu chez un savant sollicitant la permission pour désobéir à Allah. Le savant, quant à lui, essaya d'évoquer le sens de Ar-Raqîb chez son demandeur et lui répondit qu’il pouvait désobéir s’il réunissait les conditions requises. La première étant de ne pas Lui désobéir sur Sa propre terre. La deuxième est de Lui désobéir où Il ne pourra pas le voir. La troisième est de ne pas manger de ce qu’Il octroie comme subsistance si on Lui désobéit. Et la dernière est de se mettre d’accord avec les deux anges scribes pour qu’il le quitte quand il désobéirait.

Peux-tu vivre ainsi en évoquant Ar-Raqîb?



3. le troisième moyen de surveillance: LA CONSCIENCE.

A ceux qui trichent en mélangeant le mortier; au médecin qui se permet, lorsqu'une patiente le consulte, de regarder exprès un autre organe que celui qu'il est censé examiner; au pharmacien qui vend un médicament malgré l'expiration de sa date de validité: Rappelez-vous Ar-Raqîb.



Comme c'est miraculeux qu'un être fait d’argile et d'eau rougisse de honte lorsqu'il commet un péché et s'épanouisse de joie lorsqu'il accomplit un bienfait? Allah (SWT) t'a doté de ce dispositif pour te servir d'autoalarme.

Attention donc, si tu insistes à t'éloigner de Ar-Raqîb, il y a Un Jour de Résurrection qui t'attend : "Et ils porteront leurs fardeaux sur leurs dos, et quels mauvais fardeaux!" (TSC – Al-'An`âm:31)

"Et on déposera le livre (de chacun). Alors tu verras les criminels, effrayés à cause de ce qu’il y a dedans, dire: «Malheur à nous, qu’a donc ce livre à n’omettre de mentionner, ni péché véniel ni péché capital?» Et ils trouveront devant eux tout ce qu’ils ont œuvré. Et ton Seigneur ne fait du tort à personne." (TSC- Al-Kâhf:49)




Le jour de Résurrection, tu trouveras donc tes oeuvres concrétisées et détaillées par jour et par heure : «Lis ton écrit. Aujourd’hui, tu te suffis d’être ton propre comptable». (TSC- Al-'Isrâ':14). De plus, Allah (SWT) dit: "Ce jour-là, Nous scellerons leurs bouches, tandis que leurs mains Nous parleront et que leurs jambes témoigneront de ce qu’ils avaient accompli.» (TSC- Yâ-Sin:65)

"lIs diront à leurs peaux: «Pourquoi avez-vous témoigné contre nous?» Elles diront: «C’est Allah qui nous a fait parler, Lui qui fait parler toute chose. C’est Lui qui vous a créés une première fois et c’est vers Lui que vous serez retournés». (TSC- Foussilat:21)




C'est que Ar-Raqîb te surveillait ici-bas.



Cependant, cette surveillance se manifeste autrement, elle ne se limite pas à ce qui suscite la peur, mais s'étend aux sens doux et agréables.

Figure-toi le jour de Résurrection lorsque les livres s'envoleront et que tu crieras en disant : "Quant à celui à qui on aura remis le Livre en sa main droite, il dira: «Tenez! lisez mon livre." (TSC- Al-Hâqqah:19)

Imagine ta voix si gaie lorsque tu appelles tout le monde pour leur montrer ton livre, ne souhaites-tu pas une telle issue? Console-toi donc avec Ar-Raqîb.



Si tu évoques Allah en travaillant, si tu L'évoques le long de ces 30 jours, tu pourras parvenir au degré de la foi parfaite (Ihssân). Il suffit donc d'évoquer le nom de Ar-Raqîb pour aboutir à la perfection aussi bien au niveau professionnel que personnel. Cette surveillance se manifestera le jour de Résurrection lorsque nos oeuvres seront mises dans la balance et que les livres s'envoleront.



Une surveillance complaisante:


Souvent lorsque quelqu'un te surveille, tu te trouves certes gêné, accablé n’arrivant pas à vivre normalement surveillé ainsi. Or, Allah (SWT) est avec toi dans ton secret, au foyer, au travail, partout... Cependant, Sa surveillance est complaisante. Les anges, tu ne les vois pas. La dissimulation des anges dénote de la douceur de cette surveillance, qui n'entrave pas ton mouvement. La surveillance d'Allah (SWT) te permet de vivre spontanément. Le plus réjouissant est que cette surveillance ne se borne pas aux péchés mais elle s'étend aux bienfaits, c'est pourquoi tu veux qu'Il te surveille. Il le fait pour te faire entrer au Paradis.



Au sujet du caractère agréable de cette surveillance, vient s'imposer une autre idée: Avec les gens, tu t'efforces toujours à leur expliquer tes motifs ou ton intention. Or, avec Ar-Raqîb, tu n'as pas besoin de la moindre justification… Il t'épargne le moindre effort pour expliquer ton cas… Parfois même tu fonds en larmes sans proférer la moindre supplication car tu es certain que Ar-Raqîb est avec toi... Son agréable surveillance te réjouit. Tu n'as donc pas besoin de t'expliquer.



Un autre avantage vient s'ajouter à cette surveillance, c'est que celle-ci te protège le Jour de Résurrection, c'est qu'à chaque fois que tu comptes commettre un péché, tu te dis : "Allah me voit, Allah m'observe, Allah est témoin de mes actes et faits"



Et nos pays?

Les pays du monde recourent tous à la promulgation de lois réglant le comportement des gens. Si nous œuvrons à stimuler notre scrupule par l'évocation de Ar-Raqîb, combien pourrions-nous épargner? Si l'on ressente du fond du coeur la présence de Ar-Raqîb … la société fera de grands pas à tous les niveaux



En conclusion, je voudrais vous faire savourer la douceur d'une telle démarche en vous racontant une histoire brève qui a eu lieu récemment:

Un homme avait épousé une femme en secondes noces, et sa première épouse, ayant découvert ce mariage, a décidé de ne pas l'affronter. Plus tard, cet époux est décédé laissant un grand héritage. Cette épouse, dépouillée de toute jalousie à l'égard de sa co-épouse, lui a envoyé sa part dans l'héritage du défunt. Or, le plus stupéfiant fut la réaction de la seconde épouse qui refusa cette part car le défunt l’avait répudiée avant son décès et elle n’avait plus droit à aucun héritage.

On ne peut agir de la sorte que lorsque l’on ressent profondément la surveillance de Ar-Raqîb.

Sais-tu vivre ainsi, en évoquant Ar-Raqîb? Peux-tu déterminer tes points de faiblesse? Peux-tu retourner encore une fois limpide, et que ton extérieur et ton intérieur, soient identiques? Je te raconte ces histoires dans l'espoir qu'elles laissent une trace chez toi, qu'elles te motivent. Je prie Allah (SWT) de nous aider, et que l'on apprenne donc de ces histoires la leçon :

"Allah me voit, Allah m'observe, Allah est témoin de mes actes et faits"




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les attributs d'Allah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les attributs d'Allah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Noms et Attributs d'Allah
» Tawhid Asma wa siffat (l'unicité dans les noms et attributs)
» Al-Jahmiya
» La générosité est l'un des Attributs d'Allah
» Les attributs de Allah ta3ala

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Océans de Miséricorde :: Cheminons ensemble vers Allah :: Vers une meilleure spiritualité-
Sauter vers: