A la lumière du Coran
 
Accueilbienvenue*CalendrierGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La réprimande de l'orgueil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zen
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: La réprimande de l'orgueil   10/29/2010, 08:21





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itinerantversdieu.forumdediscussions.net
Zen
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: La réprimande de l'orgueil   10/29/2010, 08:24





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itinerantversdieu.forumdediscussions.net
Zen
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: La réprimande de l'orgueil   10/30/2010, 21:23





Extrait du livre "la voie spirituelle" édité par "Le figuier".


1 Gravité de l'orgueil

Le Prophète a dit: «N'entrera pas au Paradis quiconque a un atome d'orgueil dans son coeur». Donc il restera pour l'éternité en Enfer. D'autre part, quiconque possède un atome de foi, même s'il va en Enfer, ira ensuite au Paradis. Il en résulte qu'un orgueilleux ne peut avoir un atome de foi, et c'est ainsi qu'Ibliss a été maudit.

Une précision doit être faite. Si quelqu'un n'a pas la foi, il n'est pas nécessairement un mécréant. Allah dit: [Les bédouins ont dit «Nous avons la foi». Dis: «Vous n'avez pas encore la foi. Dites plutôt: nous sommes simplement soumis (ou musulmans), car la foi n'a pas encore pénétré dans vos coeurs. Et si vous obéissez à Allah et à son messager il ne vous fera rien perdre de vos oeuvres] (49/14).

Donc le niveau de foi est plus haut que le niveau d'Islam. L'Islam est la soumission du corps et la foi siège dans le coeur. Elle implique des qualités spirituelles dont la première est la modestie et le respect vis à vis d'Allah, des hommes et des créatures.
Dans ce verset, Allah nous indique la solution pour atteindre la foi demandée: l'obéissance à Allah et au Prophète, prière et salut sur lui. Mais il ne suffit pas d'obéir aux ordres physiques en négligeant le rôle du coeur et de l'esprit. Passer de l'Islam à la foi (imane) exige que nous fassions l'effort sur notre coeur en même temps que sur notre corps. En effet, le but de toute adoration physique est que l'esprit et le coeur fassent corps avec les gestes et les paroles. Par contre, si une personne adore Allah mais son esprit et son coeur sont ailleurs (fascinés par les créatures et par sa personne) et qu'il meurt avec son orgueil, là le hadith s'applique sur lui et il ne pourra pas accéder au Paradis. Les récits du Prophète, prière et salut sur lui, abondent sur les adorateurs orgueilleux qui finissent en Enfer.
L'orgueil est le pire défaut qui puisse s'installer dans le coeur d'un homme ou d'un djinn. Donc, après la soumission physique, le premier effort pour purifier son coeur et pour se rapprocher d'Allah est de se débarrasser de l'orgueil.

2 Remède

Satan fait croire aux pratiquants qui se rendent compte de leur orgueil qu'il n'y a rien à faire et que d'ailleurs tout le monde est orgueilleux et qu'il y a bien quelque chose qui fera que le hadith ne s'appliquera pas sur eux et qu'ils iront quand même au Paradis. Dans le même hadith, le Prophète, prière et salut sur lui, explique l'orgueil en donnant du coup la solution: «L'orgueil est le refus de la vérité et le mépris des gens». Ce sont les deux manifestations principales de l'orgueil que nous retrouvons dans le Coran:

a) Accepter la vérité

[Et quand on lui dit: redoute Allah (crains Allah et sois pieux envers Allah), l'orgueil criminel s'empare de lui (il devient fier et se défend de son péché)] (2/206).C'est la réaction du coeur devant un conseil de se sentir attaqué et de se défendre. Il faut au contraire sentir que le conseil est une aide et que la personne nous veut le bien et la réussite dans ce monde et l'au-delà. Cette réaction positive est le signe de la foi. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut agir selon tout ce qu'on nous dit. Allah dit: [Ceux qui prêtent l'oreille à la parole puis suivent ce qu'elle contient de meilleur] (39/18).

Donc nous écoutons tous les conseils, qu'ils soient dits avec ou sans sagesse, qu'ils soient corrects ou incorrects, convenables ou non, puis nous suivons ce qui nous semble bon. Pour donner le conseil, il faut chercher la forme et les moyens les plus sages pour être efficace et conserver la bonne relation avec la personne. Mais quand nous recevons un conseil, il faut l'accepter quelle que soit sa forme.
Si nous sentons notre coeur bouillonner et se révolter en entendant un conseil, il faut essayer de se calmer. Une fois l'émotion passée, nous nous disons: «Mais pourtant mon but est Allah, le Paradis, la guidée... et cette personne me veut du bien et elle veut m'aider. Je ne cesse de demander à Allah la guidée, et Allah veut me corriger par son biais. Je devrais être très content qu'Allah a exaucé ma prière, et qu'il m'a indiqué un défaut que j'aurais peut-être mis des années à découvrir. La prochaine fois, je vais écouter très attentivement pour connaître mes erreurs et je vais vivement remercier quiconque me conseillera...»
En faisant cet effort, petit à petit, nos sentiments et nos réactions changent, jusqu'à ce que nous ne sentons plus nos coeurs rejeter la vérité. Nous ne pourrons jamais être sûrs de ne pas avoir d'orgueil, car il peut toujours y avoir un petit bout qui apparaîtra un jour. Par contre, si nous avons de l'orgueil, nous pouvons en être sûrs en constatant que nos coeurs rejettent un conseil alors que nous savons que c'est une vérité, surtout s'il est dit en public ou sur un ton dur. Nous devons alors concentrer notre effort là-dessus jusqu'à ce que nous ne sachions plus si nous avons encore de l'orgueil. Alors nous concentrons notre effort sur l'étape suivante, et chaque fois que l'orgueil fait une réapparition, nous le combattons de nouveau.

b) Ne pas mépriser


Le mépris des autres nous est expliqué par Satan: [Je suis meilleur que lui] (38/76). Mépriser quelqu'un n'est pas constater ses défauts ou ses péchés, mais c'est croire que nous serons meilleurs que lui le jour dernier.
Il nous arrive de penser: «Tiens! Voici Untel. Regarde sa prière! Il manque vraiment de connaissances. Moi, je ne commets pas ces erreurs-là. Il a tellement de lacunes... Sera-t-il meilleur que moi le jour dernier? Hors de question!...»
Quand Satan nous insuffle que nous sommes meilleurs que telle personne, nous devons réagir immédiatement. Si nous nous laissons emporter par son discours et que nous y trouvons plaisir et facilité, nous nous laissons convaincre par ces idées, nos sentiments se forment en conséquence et c'est la destruction de nos coeurs. Répliquons à ces ruses par des arguments radicaux: nous ne savons pas si nos prières sont acceptées ou non, qui demain sera croyant ou pas, comment se déroulera le reste de notre vie et comment se passera le jugement devant Allah... Nous devons nous inquiéter de notre sort plutôt que de conjecturer sur celui des autres. En réfléchissant ainsi, nous ne nous plaçons au-dessus d'aucun musulman. Nous devons combattre les murmures de Satan chaque fois qu'ils viennent. A force de donner les mêmes réponses d'une logique irréfutable, Satan ne pourra plus nous induire en erreur.
Ensuite, pour garder son coeur pur, il ne faut pas essayer de connaître les défauts des autres, ni porter de jugement sur personne, ni prêter l'oreille à la médisance. Si l'on nous en parle, il faut faire taire la personne (avec sagesse), ou partir. Si nous entendons un mal sur quelqu'un, il ne faut pas le croire et imaginer d'autres explications. Si nous en avons la certitude, il ne faut pas le mépriser mais regarder nos propres défauts. Enfin, il ne faut répéter aucun défaut. Nombre de hadiths décrivent la très grave punition de celui qui s'occupe des défauts des autres. S'occuper des défauts des autres influence obligatoirement le coeur et fait naître et pousser le mépris et l'orgueil.
Cependant, nous devons ordonner le convenable et interdire le blâmable. Si nous sommes témoins d'un mal, afin de garder nos coeurs purs, nous devons prier Allah pour pardonner à cette personne, lui faciliter le repentir et la guider. Ensuite vient le conseil avec sagesse. Car si nous ne nous orientons pas tout d'abord vers Allah, le diable peut intervenir dans nos pensées, puisqu'il murmure dès que nous oublions Allah. Nous risquons alors de ne pas être vraiment sincères et détachés de notre nafs (notre égo qui nous dit: je suis meilleur que lui). Le Prophète, prière et salut sur lui, priait des heures la nuit pour la guidée des gens. Si nous ne pouvons pas en faire autant, essayons au minimum de demander à Allah dans notre coeur sans bouger les lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itinerantversdieu.forumdediscussions.net
Zen
Webmaster
Webmaster
avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: La réprimande de l'orgueil   2/25/2011, 08:35





Allah nous a doter ,des notre création ,d'une nature humble et modeste dans la mesure ou nous avons été créer a partir de la terre.

15.26. Nous créâmes l'homme d'une argile crissante, extraite d'une boue malléable.

La terre sur laquelle il nous est ordonner de nous prosterner afin d'honorer le créateur des cieux et de la terre : acte symbolisant l'humilité a l'égard de Dieu et la reconnaissance de notre besoin vis a vis de lui

Sourate 35 verset 15
Ô hommes, vous êtes les indigents ayant besoin de Dieu, et c'est Dieu, Lui qui se dispense de tout et Il est Le Digne de louange


Nos âmes tendent naturellement vers cette soumission et ce besoin d'être en état d'adoration constante

[51:56] Qui éparpillent (Ad-Dariyat) :
Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent
.

Cependant l'orgueil détourna la créature la plus proche de Dieu ,qui fut bannit de la grande miséricorde divine pour avoir refuser de manifester l'humilité en obéissant a l'ordre divin


2.34. Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa, s'enfla d'orgueil et fut parmi les infidèles.


Voyez comment l'orgueil pousse a la désobéissance a Dieu et voyez les conséquences immédiates

7. 12. [Dieu] dit : "Qu'est-ce qui t'empêche de te prosterner quand Je te l'ai commandé ?" Il répondit : "Je suis meilleur que lui : Tu m'as créé de feu, alors que Tu l'as créé d'argile".
13. [Dieu] dit : "Descends d'ici, Tu n'as pas à t'enfler d'orgueil ici. Sors, te voilà parmi les méprisés."


Voila le sort de ceux qui voudraient emprunter le chemin du diable bannit en suivant son exemple  : l'abandon de Dieu dans cette vie d'ici bas et dans celle de l'au delà .
A ce propos le messager de Dieu prévient des conséquences d'être doter d'orgueil avant de quitter ce bas monde

D'après 'Abdullah Ibn Mas'ud,le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit :
« N'entrera pas au Paradis quiconque a le poids d'un atome d'orgueil dans son cœur. »
(Rapporté par Muslim)


Dans un hadith qoudoussi  Allah nous met en garde

D'après Abu Harayrah , le Prophète  a dit : Dieu (puissant et sublime) a dit :
L'orgueil est mon manteau et la grandeur mon habit, et celui qui Me concurrence dans l'un de ces domaines, Je le jetterai en Enfer.
(Rapporté par Abu Dawud et par Ibn Majah et Ahmad avec une solide chaîne de transmission.)


L'arrogance de Coré et sa punition

Le Coran nous informe que Coré (Qaroun) était un grand propriétaire en Égypte, descendant de la tribu israélite. Le verset suivant indique que Coré se rallia au camp de Pharaon dans sa lutte contre Moïse:
Nous envoyâmes effectivement Moïse avec Nos signes et une preuve évidente, vers Pharaon, Haman et Coré. Mais ils dirent: "Magicien! Grand menteur!" (Coran, 40: 23-24)
Coré était également responsable d'un grand trésor:

En vérité, Coré était du peuple de Moïse mais il était empli de violence envers eux. Nous lui avions donné des trésors dont les clés pesaient lourd à toute une bande de gens forts… (Coran, 28: 76)

Coré jouissait d'une grande fortune et d'un haut statut de par sa proximité avec Pharaon. Il finit par se montrer arrogant avec les hommes de son propre peuple. Il s'enorgueillit de ses richesses afin d'inciter les enfants d'Israël à s'attacher davantage à la vie ici-bas et à rejeter le message de Moïse. Il réussit à faire naître des sentiments d'envie chez les plus faibles parmi les enfants d'Israël.
Bien qu'appartenant à la tribu des Israélites, Coré accumula une richesse au delà de toute mesure grâce à Pharaon. Dans le Coran, on lit que sa richesse était telle qu'il était extrêmement difficile de porter les simples clés de ces trésors. Au lieu de le rapprocher de Dieu, ces biens ne firent qu'augmenter l'arrogance et l'insolence de Coré. Dieu détruisit tout ce que Coré possédait afin que les générations futures et tous ceux qui l'enviaient en tirent une leçon.

Il sortit à son peuple dans tout son apparat. Ceux qui aimaient la vie présente dirent: "Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Coré. Il a été doté, certes, d'une immense fortune." (Coran, 28: 79)

Les enfants d'Israël dont la foi était forte n'eurent aucune inclination pour Coré. Au contraire, ils le mirent en garde vis-à-vis de sa piètre situation:

Son peuple lui dit: "Ne te réjouis point. Car Dieu n'aime pas les arrogants. Et recherche à travers ce que Dieu t'a donné la demeure dernière. Et n'oublie pas ta part en cette vie. Et sois bienfaisant comme Dieu a été bienfaisant envers toi. Et ne recherche pas la corruption sur terre. Car Dieu n'aime pas les corrupteurs." (Coran, 28: 76-77)

Ces mêmes croyants conseillèrent aux envieux de leur clan de retrouver leur noblesse de croyants et de ne jamais préférer les plaisirs temporaires de ce monde à la satisfaction de Dieu:

Ceux qui aimaient la vie présente dirent: "Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Coré. Il a été doté, certes, d'une immense fortune." Tandis que ceux auxquels le savoir a été donné dirent: "Malheur à vous! La récompense de Dieu est meilleure pour celui qui croit et fait le bien. Mais elle ne sera reçue que par ceux qui endurent." (Coran 28: 79-80)
Il sortit à son peuple dans tout son apparat. (Coran, 28: 79)


Nous fîmes donc que la terre l'engloutît, lui et sa maison. Aucun clan en dehors de Dieu ne fut là pour le secourir… (Coran, 28: 81)

Coré fut parmi les égarés car il croyait posséder le "savoir". Il en tira fierté, ce qui explique qu'il se sentait supérieur aux autres.

Il dit: "C'est par une science que je possède que ceci m'est venu." Ne savait-il pas qu'avant lui Dieu avait fait périr des générations supérieures à lui en force et plus riches en bien? Et les criminels ne seront pas interrogés sur leurs péchés!" (Coran, 28: 78)
En fin de compte, l'arrogance de Coré lui fut néfaste dans la mesure où son ingratitude envers Dieu allait le conduire vers un terrible supplice. Il pensait ne devoir sa réussite matérielle qu'à lui-même. C'est précisément lorsque Dieu détruisit ses biens qu'il comprit sa condition de faible et impuissant serviteur de Dieu:

Nous fîmes donc que la terre l'engloutît, lui et sa maison. Aucun clan en dehors de Dieu ne fut là pour le secourir, et il ne put se secourir lui-même. (Coran, 28: 81)

Le sort réservé à Coré fit comprendre à ceux qui l'admiraient que le confort matériel est temporaire. Ils se rendirent également compte que ceux qui se vantent de leur richesse ne peuvent jamais atteindre le salut et qu'ils devront rendre compte de leurs actes:

Et ceux qui, la veille, souhaitaient être à sa place, se mirent à dire: "Ah! Il est vrai que Dieu augmente la part de qui Il veut, parmi Ses serviteurs, ou la restreint. Si Dieu ne nous avait pas favorisés, Il nous aurait certainement fait engloutir. Ah! Il est vrai que ceux qui ne croient pas ne réussissent pas." (Coran, 28: 82)

Coré rejoignit Pharaon et Haman dans leur triste fin:

De même, Nous détruisîmes Coré, Pharaon et Haman. Alors que Moïse leur apporta des preuves, ils s'enorgueillirent sur terre. Et ils n'ont pas pu Nous échapper. (Coran, 29: 39)
Dieu n'accorde pas Sa miséricorde de celui qui tire fierté de son savoir ou de sa richesse. Le Coran nous cite Coré ainsi que d'autres peuples en exemple. Dieu ne permet pas que les hommes se considèrent comme les souverains de la terre. Il détruisit en effet toutes les civilisations passées qui se sentaient inaccessibles de par leur succès sur terre:
Que de communautés donc avons-Nous fait périr parce qu'elles commettaient des tyrannies. Elles sont réduites à des toits écroulés: Que de puits désertés! Que de palais édifiés et désertés aussi! (Coran, 22: 45)

L'histoire de Coré nous enseigne également que le croyant ne doit pas se laisser emporter par le mode de vie des riches qui n'est que leurre. Le véritable croyant doit plutôt prendre exemple sur la vie de ceux qui endurent les épreuves pour Dieu. Il doit s'inspirer de ceux qui vivent et dépensent leurs richesses dans la cause de Dieu et de ceux dont les coeurs débordent de sagesse et d'amour pour Dieu. Comme le disait le Prophète Mohammad:

"Dieu ne s'intéresse pas à votre apparence ni à vos biens, Il regarde uniquement vos cœurs et vos actes ." (Mouslim)

La vie de luxure et d'insouciance laisse peu de place à une dimension spirituelle de la conscience. Chaque jour, ces individus se rapprochent du feu éternel de l'enfer.
Que leurs biens et leurs enfants ne t'émerveillent point! Dieu ne veut par là que les châtier dans la vie présente, et que les voir rendre péniblement l'âme en état de mécréance. (Coran, 9: 5
La jouissance et l'ostentation ne devraient pas être les éléments moteurs de l'accumulation de biens. Il ne faut pas oublier que Dieu teste aussi les hommes à travers leurs richesses. Il est tout à fait légitime de jouir de sa fortune dans la mesure où elle sert à gagner la satisfaction de Dieu. Le récit de la déchéance de Coré doit rester un exemple pour toutes les générations.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://itinerantversdieu.forumdediscussions.net
Aminata
Prénium
Prénium


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: La réprimande de l'orgueil   2/24/2012, 12:21

Salam chers frères et soeurs

C'est Aminata ! je voulais prendre de vos nouvelles; j'espère que vous allez bien et que la foi augmente.machallah vos sujets sont tous interessants; j'ai lu un peu sur l'anthéchrist;merci mon frère Jafar tu nous apprends vraiment des choses ; cette parabole sur antéchrist me fait vraiment réfléchir; pour moi ça ne peut être qu'une manigance du Diable , une organisation de Iblis. Mais Allah est plus fort que Iblis qu'Allah nous garde sous sa protection; Amin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aminata
Prénium
Prénium


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: La réprimande de l'orgueil   2/24/2012, 12:23

Mon frère Zen tu as reçu mon MP ? c'est possible que je ne l'ai pas bien envoyé.....

A très bientot inchallah

Salam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La réprimande de l'orgueil   

Revenir en haut Aller en bas
 
La réprimande de l'orgueil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ORGUEIL/HUMILITE
» Existe-t-il une limite à l'orgueil humain ?
» Un évêque italien réprimande sévèrement ses prêtres
» L'orgueil 1/8
» Les Degrés de l'humilité et de l'orgueil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Océans de Miséricorde :: L'éthique du croyant :: Ce qui est détesté chez Dieu-
Sauter vers: